Programmation hors-ligne de robots (PHL)

La programmation hors-ligne de robots, souvent appelée PHL ou CFAO robotique, est une méthode de programmation des robots industriels.

 

Les robots industriels étaient programmés au départ exclusivement par la méthode d'apprentissage, qui consiste à créer les trajectoires du robot en lui faisant mémoriser des points qui sont des coordonnées cartésiennes. Même encore aujourd'hui, cette méthode est encore fortement utilisée.

Cependant, l'apprentissage a pour inconvénients de:

  • Monopoliser le robot pour lui faire apprendre les points (perte de production)
  • Génèrer beaucoup de "tatonnements" (essais/erreurs)
  • Prendre beaucoup de temps (certains programmes complexes peuvent nécessiter des semaines de programmation).

 

La PHL permet de remédier à ces inconvénients en séparant le processus de programmation de la production. En effet, le programmeur ne fera plus apprendre les points "en ligne" à son robot mais pourra programmer sa prochaine tâche sur un ordinateur de travail dédié.

 

Il utilisera les modèles CAO des pièces qu'il souhaite programmer et pourra visualiser les résultats de sa programmation grâce à un simulateur qui est une représentation 3D de sa cellule de travail. Une fois les trajectoires validées, il pourra envoyer le programme au robot sous forme de codes générés par un post-processeur (qui est un convertisseur de langages entre le langage logiciel et le langage robot). Des programmes contenant ainsi des milliers de points peuvent être générés sans effort.

 

 

 

 

 

 

Premier essai en 2001 de Robotmaster pour une application d'usinage 3D

Robotmaster est un des pionniers de la PHL. En 2001, la société Jabez Technologies se crée à Montréal par des spécialistes en CFAO qui pensaient qu'une meilleure solution de programmation des robots que l'apprentissage était possible. Une méthode plus rapide, plus efficace, basée sur la CAO et qui permettrait de programmer les robots pour de multiples applications afin d'obtenir plus des robots ("Get more from your robot").

En 2002, Jabez Technologies annonce la sortie de Robotmaster Version 1.1. Une réponse exceptionnellement positive de la part des intégrateurs et des fabricants de robots prouva alors que Robotmaster était dans le vrai.  Cela a amené l'entreprise à combiner son expertise en technologies de développement CFAO avec des mathématiques appliquées et cinématiques robots pour ainsi parfaire et étendre les fonctionnalités présentes.

 

Les années suivantes, le logiciel n'a cessé de s'améliorer, lui permettant ainsi de supporter un grand nombre de robots pour de multiples industries et offrant des modules dédiés aux diverses applications. Aujourd’hui, des robots programmés grâce à Robotmaster, sont performants dans des applications aussi variées que de la soudure, du détourage, de la découpe, de l’usinage, de l’ébavurage, du polissage, de la peinture et plus encore…

 

Si la programmation hors-ligne s'est beaucoup développée, Robotmaster a toujours su conserver une avance technologique confortable en innovant toujours plus.

 

 

 

 

 

 

 

Robotmaster est le leader technologique de la PHL

La capacité du logiciel à rendre la programmation des robots industriels facile, rapide et efficace lui a d'ailleurs valu le prix « Game Changer For Motion Control » à la conférence RoboBusiness de 2013. En 2015, le magazine CIO Review l'a nommés dans sa liste des 20 fournisseurs de solutions robotiques les plus prometteurs.

Des questions sur Robotmaster?

Robotmaster est une marque déposée appartement à Hypertherm Inc.

En France Robotmaster est distribué exclusivement par la société 3idm.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Copyright © 3idm 2016 - Tous droits réservés - Webmaster : Yannick GAY
Nav. : Logiciel Mastercam, Formations Mastercam, Robotmaster, 3idm sur G+
3IDM Siège Social - 2 rue de la gare - 28120 Bailleau Le Pin